Point d’équilibre

lme_avrilLe cours du nickel au London Metal Exchange est aujoud’hui de 17 390$ la tonne, soit 7,93$ la livre, le cours le plus élevé depuis ces 12 derniers mois. Pour autant, les stocks disponibles au LME (donc hors Chine) restent encore élevés avec 276 936 tonnes, tandis que le recours au scrap metal (récupération) utilisé par les fondeurs d’acier inoxydable chinois augmente. L’augmentation des exportations en provenance des Philippines est pour le moment insuffisante pour compenser l’arrêt des exportations indonésiennes, d’où l’augmentation du cours du nickel de 30% depuis l’entrée en vigueur de la loi de 2009, le 12 janvier 2014. Si le cours du nickel actuel ne permet pas encore à certains fondeurs de réaliser à nouveau des profits (à 7,95$, la SLN perdait 4,1 milliards de francs en 2012 en traitant un minerai d’une teneur en nickel de 2,5% alors que la SMSP était quasiment à l’équilibre avec une teneur en nickel de 2,08%), en revanche de nombreux fondeurs chinois de fonte de nickel se trouvent désormais dans une situation difficile. Cette hausse du cours et ce retour progressif à l’équilibre entre l’offre et la demande devrait également permettre à BHP Billiton de vendre ses actifs dans le secteur du nickel afin de se concentrer sur l’acier, le cuivre, le charbon et le pétrole. La société X2 Resources créée par Mick Davis aurait sécurisé quelques 3,75 milliards $ et serait parait-il sur les rangs pour prendre la relève.