Pour une nouvelle gouvernance

indonesia_export_banMalgré l’interdiction d’exporter du minerai d’Indonésie, neuf sociétés ont déjà obtenu des dérogations par les autorités, dont Vale Indonesia et PT Antam, mais également PT Indoferro, la première unité de production de fonte de nickel. Certaines de ces sociétés font valoir le fait que l’arrêt des exportations a un impact négatif sur leur notation par Moody’s et Standard and Poor’s et donc sur le financement de leur capacité de production. Pour sa part, le représentant de Vale, Peter Poppinga, prévoit qu’une fois le niveau de stock de minerai écoulé, « le cours du nickel devrait augmenter significativement ». En revanche, tout processus de discussion entre les autorités indonésiennes et Eramet concernant le projet de Weda Bay, est désormais à l’arrêt. Dans une interview donnée à l’ALP, Jacques Bacardats, le nouveau représentant du groupe Carlo Tassara et ancien PDG d’Eramet, s’interroge sur la décision d’avoir fait remonter en deux ans plus de 89 milliards de francs de dividendes aux actionnaires, dont 50 à Eramet, sans avoir au préalable évalué les sommes dont la société SLN a besoin pour se constituer une trésorerie et réaliser les investissements nécessaires. Si la vraie question est celle de la compétitivité de l’outil de production « pourquoi avoir attendu aussi longtemps pour voter le lancement de la nouvelle centrale électrique » demande-t-il.