Résultats NMC SNNC – Novembre 2016

Cours du nickel

Les cours du nickel au LME sur ces dix premiers mois sont en moyenne de 9.469 USD la tonne (4,30 USD/lb) contre un cours moyen sur l’année 2015 de 11.700 USD la tonne (5,31 USD/lb).

Aux cours actuels, les experts s’accordent à dire que 75% des acteurs du marché perdent de l’argent.

tbl1

Résultats de NMC

Concernant NMC, les investissements réalisés sur le territoire entrent en production de manière progressive et vont permettre de moderniser nos outils de production et d’améliorer leur efficacité.

En 2015 et 2016, en pleine crise minière, la NMC a pu investir près de 17 milliards XPF grâce à un emprunt à une banque coréenne (à un faible taux) garanti par notre usine en Corée.

La production de l’exercice sera portée à 3 millions de tonnes à une teneur de 1,95%, soit une augmentation de 23% par rapport au tonnage de minerai de 2015.

Concernant les résultats de NMC sur les 11 premiers mois de l’exercice, celle-ci enregistre un chiffre d’affaires de 13,4 milliards XPF  pour un total d’expéditions de 3 009 396 tonnes. Elle a un EBITDA (EBE) négatif à hauteur de 2 milliard XPF même si d’importantes économies ont été réalisées grâce au plan d’économie mis en œuvre sur 2016 et ayant déjà abouti à une économie de 1,2 milliard XPF.

Ajoutées aux économies d’échelles, les investissements vont permettre à NMC d’atteindre sur l’exercice 2016 un cash-cost de 12.400 USD la tonne (5,62 USD/lb), soit une baisse de quasiment 20% par rapport au cash-cost de 2015 (15.500 USD la tonne – 7 USD/lb).

Malgré ces efforts et compte-tenu du niveau des cours, NMC consomme toutefois de la trésorerie.

Heureusement, les bons résultats et performances de SNNC lui permettent de soutenir sa société sœur, NMC.

Concernant les perspectives, un nouveau plan d’économies de 2 milliards XPF va être mis en place par la NMC sur l’exercice 2017 afin d’atteindre à un cash-cost de 10.000 USD la tonne (4,5 USD/lb).

tbl2

Résultats de SNNC

S’agissant de SNNC, l’usine calédonienne en Corée du Sud, les résultats sont impressionnants.

Sur les 11 premiers mois de l’année 2016, SNNC a produit 41 851 tonnes de ferronickel, soit une augmentation de 20 % par rapport à 2015, ce qui a permis de générer un chiffre d’affaires de 45,9 milliards XPF et de dégager un EBITDA (EBE) de 5,1 milliards XPF.

Sur cette même période, la montée en puissance de l’usine a rendu possible la baisse de son cash-cost jusqu’à 9.165 USD la tonne, soit 4.16 USD/lb.

Avec de tels résultats, SNNC partage les performances du premier quart des producteurs mondiaux  qui intègre les sociétés pour lesquelles le nickel est un produit dérivé obtenu lors de l’extraction et la production d’autres métaux (Norilsk par exemple).

tbl4